Créer sans stéréotype de genre

avec Isabelle Gueguen, co-gérante de Perfegal
Podcast
DURABLE
Logo Les Croissants Créatifs
Voici une épingle pour ce billet de blog : vous pouvez la sauvegarder dans un de vos tableaux Pinterest pour retrouver cet article plus tard.
Créer sans stéréotype de genre
Voici d'autres billets qui pourraient vous intéresser :

Contactez-moi

Si vous souhaitez me parler de vos projets, contactez-moi directement pour échanger et évaluer comment nous pouvons travailler ensemble.

contactez-moi

Abonnez-vous

Mensuelle, ma newsletter vous donne un aperçu des coulisses de mon atelier, ainsi qu'un résumé des projets en cours et des articles que j'ai écrits pour vous.

abonnez-vous

Suivez-moi sur LinkedIn

C'est le réseau social où je suis présente. J'y poste régulièrement des nouvelles de mon travail en cours mais aussi des conseils pour mes clients.

suivez-moi sur LinkedIn
client :
problématique
processus créatif
réalisation
Créer sans stéréotype de genre
témoignage
Voici une épingle pour ce projet : vous pouvez la sauvegarder dans Pinterest pour retrouver cet article plus tard.
Créer sans stéréotype de genre
Voici d'autres billets qui pourraient vous intéresser :
Logo animé avec des particules
Logo animé pour une introduction
Oh ! Animation pour une home page

Contactez-moi

Si vous souhaitez me parler de vos projets, contactez-moi directement pour échanger et évaluer comment nous pouvons travailler ensemble.

contactez-moi

Abonnez-vous

Mensuelle, ma newsletter vous donne un aperçu des coulisses de mon atelier, ainsi qu'un résumé des projets en cours et des articles que j'ai écrits pour vous.

abonnez-vous

Suivez-moi sur LinkedIn

C'est le réseau social où je suis présente. J'y poste régulièrement des nouvelles de mon travail en cours mais aussi des conseils pour mes clients.

suivez-moi sur LinkedIn

Il existe dans le monde entier et à toutes les étapes de la vie une sorte de malus au fait d’être associé au genre féminin. Selon les endroits, avec plus ou moins d’intensité, cela signifie entre autres être moins payée, moins estimée, moins écoutée, moins libre, et aussi de travailler plus, de souffrir de plus d’abus et d’influer moins sur la créations des lois et des normes. Je ne vais pas aujourd’hui pour ce numéro rappeler les statistiques et les faits, ils sont connus, ils sont validés, ils sont crédibles, ils sont rationnels, ils ont été bien souvent soulignés par la pandémie. 

Une des interlocutrices avec qui j’ai discuté pour préparer ce sujet me disait qu’il y avait deux étapes dans le travail sur la réduction des inégalités dues au genre : d’abord aider les gens à « percuter l’illusion de l’égalité », je la cite ce sont ses mots, et ensuite les aider à agir. Percuter l’illusion de l’égalité c’est réaliser que oui, partout, il y a encore du travail pour parvenir à une réelle égalité femmes hommes, y compris dans nos petits cercles d’influence à chacun. Non, parler de l’égalité femmes hommes n’est pas un sujet niche, un sujet de fille ou un sujet qui n’intéresse personne. Non, les inégalités, même en France, ne sont pas marginales ou réservées à certains pays lointains. Non, ce n’est pas une bonne chose, ni pour la société, ni même, cyniquement, pour le business, de rester dans ce système. Oui c’est un système, un système qui s’auto-alimente. Oui, parfois ce que nous avons toujours connu ne nous saute plus aux yeux. Non le travail pour l’égalité n’a pas été achevé dans les années 70. Oui il y a encore beaucoup de boulot pour arriver à l’égalité femmes hommes et il va falloir se remonter les manches et enfin oui, cette égalité a beaucoup d’intersections avec d’autres grands enjeux et crises de notre temps, sociaux, culturels, économiques. Le racisme ou l’écologie par exemple. Je vais partir de l’hypothèse que cette illusion de l’égalité, vous l’avez déjà percutée, et ce sur quoi nous allons nous pencher, dans cette discussion, c’est l’étape suivante, c’est l’action.

Comme vous l’avez peut-être remarqué, nous essayons d’ancrer nos discussions des croissants créatifs dans une logique pratique et concrète. Notre numéro d’aujourd’hui ne fait pas exception. Car si chaque organisation, chaque groupe de travail, chaque citoyen a sa pierre a apporter pour contribuer à réduire les inégalités dues au genre, il se trouve que nous les créatif·ves nous avons un style de pierre un peu particulier à ajouter à notre contribution. En effet nous sommes dans la position unique de contribuer à créer des représentations des genres, du design produit jusqu'au marketing et à la communication, qui sont injectées dans la société et cristallisent des normes. Nos textes, nos images, nos produits, nos designs peuvent consolider ou au contraire affaiblir des stéréotypes de genre. C’est sur nos pratiques créatives que nous allons réfléchir sur ce numéro, et ce sur quoi les créatif·ves peuvent porter leur attention quand il s'agit de faire progresser l'égalité femmes hommes.

Pour répondre à cette question, je vais discuter avec Isabelle Gueguen, qui est co-dirigeante du cabinet Perfegal, consultante spécialisée sur les questions d’égalité femmes hommes, et que j’ai rencontrée car elle est co-fondatrice de l’association Haut Les Vilaines dont je suis membre et pour laquelle j’ai fait du bénévolat – ce que je précise en toute transparence envers vous.

Pour la suivre, mieux vaut aller :

Voici quelques ressources utiles sur des éléments évoqués pendant notre entretien :

et pour finir, un excellent guide pratique à télécharger ou à commander, du Haut conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes : http://haut-conseil-egalite.gouv.fr/stereotypes-et-roles-sociaux/zoom-sur/article/pour-une-communication-sans-stereotype-de-sexe-le-guide-pratique-du-haut

Si vous avez aimé cet épisode, ce qui nous aiderait énormément c’est que vous en parliez autour de vous, que vous vous abonniez ou mieux encore que vous laissiez un avis 5 étoiles sur iTunes si c’est votre plateforme, ce qui est le top pour le faire connaître à d’autres créatifs et créatives. A très bientôt !


Voici une épingle pour ce podcast : vous pouvez la sauvegarder sur Pinterest pour le retrouver plus tard.
Créer sans stéréotype de genre
Sur le même theme :
Les croissants créatifs, qu'est-ce que c'est ?

Les Croissants Créatifs est un rendez-vous pour les créatifs : en podcast, et parfois en live du côté de Rennes. On y parle sources de la créativité, façons de vivre avec, de s’améliorer, d’en vivre, d’évoluer avec la société ou de contribuer à la faire évoluer. Le podcast est produit et animé par Myriam Gabrielle Prot-Poilvet, qui est  dessinatrice et motion designer sous le nom The Daily Atelier. Vous pouvez suivre Les Croissants Créatifs sur la page LinkedIn dédiée : https://www.linkedin.com/company/croissants-créatifs 

Les Croissants Créatifs, c’est aussi un solide réseau de soutiens et de relais à Rennes, où le podcast et sa communauté de créatifs sont nés. Ils soutiennent l’aventure :

  • l’eclozr, et en particulier Gwladys Rabé, responsable marketing chez Unitee et l’eclozr. Gwladys a organisé à l'eclozr à Rennes les deux premiers rendez-vous en live des Croissants Créatifs (qui correspondent aux deux premiers épisodes du podcast). Elle m'apporte aussi son expertise sur la communication et la programmation.
  • la CCI Bretagne, et en particulier Loubna Bentamy, en charge des projets européens innovation et design à la Chambre de Commerce et de l’Industrie. Loubna apporte son jus de cerveau et son réseau sur la communication et la programmation des Croissants Créatifs.


Logos des 3 partenaires des Croissants Créatifs